Nos Thèmes /

Grand Travaux

- Agroécologie et Structuration des Filières Agricoles pour le Renforcement des Très-Petites et Moyennes Entreprise Agricoles familiales au Kongo Central (ASFAR-TPMEA)

  • 1.jpg
  • 2.jpg
  • 3.jpg
  • 4.jpg
  • 5.png
  • 6.jpg
  • 7.jpg
  • 8.jpg
  • 9.jpg
  • 10.jpg
  • 11.jpg
  • 12.jpg
  • 13.jpg
  • 14.jpg
  • 15.jpg
  • 16.jpg
  • 17.jpg
  • 18.jpg
  • 19.jpg
  • 20.jpg
  • 21.jpg

Programme :

Agroécologie et Structuration des Filières Agricoles pour le Renforcement des Très-Petites et Moyennes Entreprise Agricoles familiales au Kongo Central (ASFAR-TPMEA)

Le Centre Régional d’Appui et de Formation pour le Développement, CRAFOD en sigle, a sollicité et obtenu de Pain pour le Monde (PPLM) un cofinancement pour la réalisation de son nouveau programme sur « l’Agroécologie et Structuration des Filières Agricoles pour le Renforcement des Très-Petites et Moyennes Entreprises Agricoles familiales (ASFAR-TPMEA) dans la province du Kongo Central en République Démocratique du Congo (RDC).

Objectif global 

 Contribuer à l’amélioration des conditions de vie et à la réduction de la pauvreté des populations dans les quatre zones du projet à savoir Mbanza-Ngungu, Luozi, Seke-Banza et Songololo dans la province du Kongo Central.

 

Objectifs spécifiques

D’ici cinq ans, dans les 4 zones d’intervention du projet 

  • Augmenter la production des produits agricoles, des petits ruminants et de l’apiculture (1.000 ménages qui produisent le manioc, 400 ménages qui produisent le maïs et les légumineuses, 200 ménages qui produisent les produits maraîchers, 300 ménages qui élèvent des petits ruminants, 80 apiculteurs qui produisent le miel et 20 exploitants forestiers) et améliorer l’alimentation de la population dans les 4 territoires de Luozi, Seke-Banza, Songololo et Mbanza-Ngungu dans la Province du Kongo-Central en République Démocratique du Congo.
  • Contribuera à l’augmentation de 25% de la production des exploitants forestiers par la gestion rationnelle des sites agro-forestiers (production et vente du miel, des bois, etc.).
  • Les espaces productifs et les ressources naturelles sont préservés
  • Changement de comportement par les exploitants forestiers en faveur des efforts de lutte contre le changement climatique, s’avèrent importantes pour l’appropriation des approches proposées par le projet ASFAR-TPMEA.

 

Volets d’intervention

  Le projet ASFAR-TPMEA comporte 3 volets qui se présente comme suit :

  • Appui à la production agricole
  • Appui à la transformation et à la commercialisation
  • Appui à la gestion des agrosystèmes (gestion environnementale)

 

 

 

Le volet appui à la production agricole a pour objectif :

  • La production agricole 1.000 exploitants de manioc, 400 de exploitants maïs, 200 exploitants de maraîchers, 300 éleveurs des petits ruminants et de 80 apiculteurs ont augmenté.

 

Le volet appui à la transformation et à la commercialisation a pour objectif :

  • Les revenus de 2.000 ménages ont augmenté

 

Le volet appui à la gestion des agrosystèmes (gestion environnementale) a pour objectif :

  • Les espaces productifs et les ressources naturelles sont préservés et mieux protégés.

 

Plusieurs activités sont retenues dans le cadre de ces volets du projet quinquennal.

 

Bénéficiaires

  • Bénéficiaires Indirects
    • 1000 exploitants agricoles de manioc ;
    • 400 exploitants agricoles de maïs ;
    • 300 éleveurs de petits ruminants (ovins et caprins)
    • 200 maraîchers 
    • 80 apiculteurs ;
    • 20 exploitants forestiers ;

 

  • Bénéficiaires Indirects.

Tout prestataire de service quelconque sollicité par le projet pour un répondre à un besoin ponctuel du projet ASFAR-TPMEA(les services étatiques, les transporteurs, les hommes de métiers  les consultants

 

Résultats Attendus

Sur le plan socio - économiques :

Augmentation des revenus et une amélioration des conditions de vie, grâce à l’amélioration durable de la productivité et du niveau de participation des producteurs dans les circuits de commercialisation

Sur le plan institutionnel :

  • Structuration accélérée des populations en associations de base ;
  • Mouvement croissant d’adhésion des OP de base aux unions ;
  • Professionnalisation des organisations faitières ;
  • Formation du personnel, des opérateurs de proximité et des services publics dans des domaines spécialisés d’appui ;
  • Renforcement des capacités régaliennes des Inspections territoriales (agriculture, élevage, développement rural) ;
  • Meilleure articulation de l’offre et de la demande en service de vulgarisation (Champs Ecole) Consolidation des CARGs ;
  • Mise en Place et mise en place et Renforcement d’un réseau des CLERs.

Stratégie d’intervention

La stratégie d’intervention repose sur le développement des filières agricoles, des infrastructures de base (désenclavement et infrastructures socio-économiques), de mise en marchés et de la structuration des communautés de base.

 

Stratégie de ciblage

La stratégie de ciblage d’ASFAR-TPMEA, comprend six (6) étapes, à savoir :

  • Identification des pôles et des spéculations prioritaires ;
  • Choix des secteurs ayant un potentiel pour les spéculations ciblées ;
  • Choix des sites suivant l’accessibilité, sécurisation foncière des terres ;
  • Auto-ciblage technique sur la demande consolidée des OP ;
  • Ciblage préférentiel des femmes au travers des quotas ;
  • Mesures de facilitation, d’autonomisation et de renforcement des capacités économiques et institutionnelles afin d’atteindre les populations pauvres et vulnérables, telles que les femmes et les jeunes.

 

Axes d’intervention du projet

Antennes

Axe de Production

1

LUOZI

 Nkundi-Mukalambamba

- Kimbanza-Kinzimbu

- Luozi

2

MBANZA-NGUNGU

-Gombe-Matadi-Gombe-Lutete

-Boko-Mboma-Kinzao

3

SONGOLOLO

-Songololo- Songololo - Luezi

-Kimpese-Kasi , Lovo

4

SEKE-BANZA

-Kinzao-Mvuete-Boko

-Sekelolo-Vanga

 

Durée du Projet : 01 novembre 2017 au 31 octobre 2022


Par : REDACTION CRAFOD
Le : 2018-09-23T11:24:00+02:00