Nos Thèmes /

Santé Communautaire - Contexte et objectifs

  • Photo-0004 (1).jpg
  • Signature-du--SANRU.jpg
  • PHTO0138 (2).jpg
Photo-0004 (1).jpg1 Signature-du--SANRU.jpg2 PHTO0138 (2).jpg3

Contexte

Le CRAFOD, Centre Régional d’Appui et de Formation pour le Développement, vise dans ses objectifs, le développement holistique et intégral de l’homme et de tout homme en République Démocratique du Congo en général, la province du Bas Congo en particulier.
Par approche interdisciplinaire et une complémentarité multisectorielle à travers ses différents volets, à savoir : La promotion de l’agriculture durable et protection de l’environnement, la promotion de la participation citoyenne et de la bonne gouvernance, la promotion de la santé communautaire, la promotion de la pastorale du développement et la promotion du genre ,le CRAFOD veut aboutir à un développement durable des communautés.
Santé et Développement sont deux concepts étroitement liés, qui ont l’influence l’un sur l’autre. C’est pourquoi, l’on ne peut parler du développement dans une communauté malade. C’est dans ce contexte que le CRAFOD a intégré les actions visant la promotion de la santé communautaire dans son programme depuis 2005 afin de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie de la population pour leur rendre autonome et pour un développement intégral.


OBJECTIFS
En intégrant les activités visant la promotion de la santé communautaire, le CRAFOD poursuit les objectifs ci –après :
a) Objectif général
Contribuer au développement de la République Démocratique du Congo en général, de la province du Bas Congo en particulier tout en luttant contre les maladies les plus meurtrières et dévastatrices de la contrée par une approche interdisciplinaire.
b) Comme objectifs spécifiques


  1. Freiner la propagation du Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) dans la province du Bas Congo,
  2. Contribuer à la réduction de la morbidité et la mortalité liées à la malnutrition et à d’autres maladies endémiques et épidémiques dans la province du Bas Congo.
  3. Assurer les soins de santé primaires, secondaires et tertiaires de qualité à la population de Kimpese et de ses environs


A l’instar de tous les autres participants qui ont pris part à cette semaine chrétienne sur l’écologie, le CRAFOD tente, de sa part et c’est par rapport à ses ressources disponibles, à relever le défi qu’ils s’étaient assignés de


« défendre et enrichir la vie »


en organisant du 25 au 29 avril 2005 à son siège à Kimpese un atelier de réflexion sur l’agriculture durable, laquelle expression exprime une seule pensée qui est :


‘‘ Nous ne possédons pas la terre, Nous l’avons héritée de nos enfants’’

que les acteurs d’appui du CRAFOD avaient expliqué ou compris selon :


  • Les différents aspects de la vie humaine (voir image ci-après) :
  • Les principes, l’agriculture durable doit :
    • Être adaptée au contexte du milieu dans l’espace et dans le temps ;
    • Être bio-diversifiée ;
    • Être participative : c’est-à-dire appliquée dans le respect mutuel et c’est partager les idées ; toutes les couches sociales et tous les secteurs (privé-public) doivent être impliqués ;
  • Être praticable ou réalisable ;
  • Être innovatrice ;
  • Recourir à peu d’intrants externes ;
  • Avoir une certaine stabilité ;
  • Avoir une conviction ;
  • Equilibrer les besoins à court terme et les exigences à long terme.


Comprise de cette manière et face au changement climatique dont tout professionnel agricole, les stratégies visant à la promotion de l’agriculture ont été élaborées et rencontrent tant soit peu la question que s’était posée Marie Louise ETEKI OTABELA en l’an 2000 (ECOVOX n°21) :


‘‘Comment desserrer l’étau de la pauvreté sans porter atteinte à l’environnement ?’’



Par : RÉDACTION CRAFOD
Le : 2017-05-16T21:52:00+02:00