Nos Thèmes /

Santé Communautaire - Grandes activités

  • Photo-0004 (1).jpg
  • Signature-du--SANRU.jpg
  • PHTO0138 (2).jpg
Photo-0004 (1).jpg1 Signature-du--SANRU.jpg2 PHTO0138 (2).jpg3
1. Projet de lutte contre le VIH/SIDA

a) Problématique

Le VIH/SIDA constitue un problème majeur de santé, une menace et un grave défi lancé au développement social et économique et à la sécurité du monde. Ses principales victimes sont dans les pays en voie de développement, en Afrique en particulier. L’ Afrique Sub Saharienne compte environ 10% de la population mondiale, mais abrite à elle seule plus ou moins 70 % des personnes qui vivent avec le VIH à travers le monde. Ce fléau mondial est dévastatrice et décime des populations sans aucune distinction de sexe, race, ni âge, de telle en sorte que si des actions concrètes ne sont menées, il occasionnera plus des victimes à travers le monde et en Afrique en particulier avec un impact sur le développement de l’homme à cause des problèmes économiques et sociaux qu’il génère.

En vu de contribuer au développement de la RD CONGO (RDC) en général, de la province du Bas Congo en particulier, le CRAFOD a été sous récipiendaire du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement), principal bénéficiaire des subventions Fonds mondial de la lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme en RDC depuis 2005 jusqu’au 30 juin 2012. Des actions contre ce fléau ont été menées dans trois domaines principaux à savoir ; Le plaidoyer au près des leaders institutionnels et communautaires, la prévention de la transmission du VIH et La prise en charge des personnes vivant avec le VIH, et l’ intégration du paquet complet de la lutte contre le VIH/SIDA fait de prévention, soins et prise en charge respectivement dans les zones de santé de Kimpangu, Kwilu Ngongo, Kimpese et Nsona Mpangu , district sanitaire des cataractes, province du Bas – Congo (Projet VIH/Round 3, phase I et II, clôturé en 2010), dans la zone de santé Kimpese (projet VIH/Round 7, et dans les zones de santé de Kwilu-Ngongo, Inga, Seke-Banza, Lukula, Kangu, Vaku, Tshela, Kizu et Kwimba ( projet VIH/ Round 8 phase I), tous deux clôturés clôturé en juin 2012.

b) Groupes cibles, bénéficiaires du projet
Les principaux groupes cibles bénéficières

  • Les leaders institutionnels et communautaires de tout secteur et membres des associations socioprofessionnelles,
  • Les prestataires des soins dans les structures sanitaires des zones de santé couvertes,
  • Les groupes cibles identifiés en situation de vulnérabilité à savoir ; les hommes en uniformes, les professionnels de sexe, les camionneurs et routiers, les jeunes et adolescents,
  • Les acteurs bénévoles œuvrant au sein des Forum SIDA (FOSI), des Centre pour le Conseil et Dépistage Volontaire (CDV) et des Organisations non Gouvernementaux (ONG) partenaires,
  • Les personnes vivant avec le VIH et leurs familles,

c) Les principales activités
L’essentiel de l’intervention par rapport à la lutte contre le VIH dans toutes ces zones de santé a constitué à :

  1. Identifier et évaluer les besoins et capacités des Zones de santé, FOSI et CDV ayant existé avant l’exécution du projet,
  2. Identifier les leaders institutionnels et communautaires de tous les secteurs dans les zones de santé sous programme,
  3. Mobiliser, sensibiliser et conscientiser les leaders institutionnels et communautaires pour obtenir leurs implications dans la lutte contre le VIH/SIDA (Round 3 et Round 7),
  4. Renforcer les capacités (formation) des relais communautaires et pairs éducateurs sur la lutte contre le VIH/SIDA, sur la communication pour le changement du comportement et sur la prise en charge psychosociale des PVV, des pairs recruteurs, des donneurs bénévoles du sang et des prestataires des soins (Médecins, infirmiers, techniciens de laboratoires et pharmacien) sur la sécurité transfusionnelle, le PMA prise en charge des PVVH et sur la gestion des médicaments,
  5. Sensibiliser les groupes cibles ; jeunes et adolescents, professionnelles de sexe, hommes en uniforme, camionneurs et routiers et la communauté entière sur la transmission et prévention du VIH par les medias (émission radio et télévisé), par les pairs éducateurs et lors des séances de Consultations Prénatales (CPN) et dans les CDV,
  6. Fidéliser les donneurs bénévoles de sang et collecte mobile des unités de sang,
  7. Appuyer les structures en intrants ; tests de dépistage au VIH, Kits pour prise en charge des Infections Sexuellement Transmissible (IST) et Infections Opportunistes (IO), en préservatifs et en Antirétroviral (ARV), en matériels de laboratoire pour le suivi biologique des Personnes Vivants avec le VIH (PVV),
  8. Renforcer les capacités des zones de santé et des structures (appui financier) pour la mise en œuvre des activités de prévention, soins, traitement et soutien des PVV (frais de supervision des activités, frais de motivation des prestataires, ...), appuie aux collectes mobiles des unités de sang dans la ZS,
  9. Appuyer la scolarité et soins des OEV (Orphelins et Enfants Vulnérables du VIH/SIDA),
  10. Suivre et évaluer les indicateurs (de processus et de résultats)

Le CRAFOD a aussi été sélectionné par SANRU (soins de SAnté primaires en milieu Rural) (l’un des actuels récipiendaires principaux des Fonds mondial en RDC) pour la mise en œuvre des subventions Fonds Mondial, volet VIH/SIDA dans les 10 zones de santé du district sanitaire des cataractes, dans la province du Bas Congo jusqu’ en décembre 2014.

Les objectifs poursuivis dans ce projet de juillet 2012 à décembre 2014, ainsi que les domaines de prestation de services sont les suivants :

  • Offrir les services de prévention dans les 10 zones de santé du district sanitaire des cataractes
  • Assurer la communication de masse et de proximité
  • Assurer la distribution gratuite et ciblée de 1 518 662 préservatifs
  • Assurer la sécurité transfusionnelle : 7550 unités de sang testées avec les quatre marqueurs ont été transfusées
  • Assurer la distribution des Kits de prophylaxie post – expositionnelle (PEP) : 190 personnes ont reçu la prophylaxie post – expositionnelle au VIH
  • Assurer le Conseil et Dépistage Volontaire au VIH : 52716 clients sont conseillées et testées sur le VIH et retournent pour retirer leurs résultats
  • Assurer la Prévention de la Transmission du VIH de la Mère à l’Enfant : 224 femmes enceintes séropositives ont reçu le traitement antirétroviral (TARV) pour réduire le risque de transmission de la mère à l’enfant.


d. Assurer la prise en charge psychosociale des Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH) et personnes affectées (PA)

  • Assurer les Visites à Domicile auprès des PVVIH
  • Assurer la Scolarisation des Orphelins et Enfants Vulnérables du VIH/SIDA (OEV) : 253 OEV sont scolarisés


e. Assurer soins et traitement des Personnes Vivants avec le VIH dans les 10 Zones de Santé (ZS)

  • Assurer la Prise en Charge des Infections Opportunistes (IO) et des Infections Sexuellement Transmissibles (IST) : 3559 adultes et enfants éligibles et reçoivent la prophylaxie au cotrimoxazole selon les normes nationales et 18 121 nouveaux cas d’IST sont traités selon l’approche syndromique
  • Assurer le Traitement Antirétroviral : 1260 adultes et enfants éligibles aux ARV et qui reçoivent le TARV


f. Favoriser la mise en place d’un environnement susceptible de permettre la mise en place des activités liées à la PREVENTION, au Traitement et à la prise en charge psychosociale dans les 10 ZS

  • Appui aux 10 Zones de santé (médicaments et autres intrants ; équipements, primes, frais de supervisions,….)
  • Accompagnement des Equipes Cadres des Zones de Santé (ECZS) (missions de suivi, réunions de validation des données,…)


g. Contribuer au renforcement du Système National d’ Information Sanitaire (SNIS) à tous les niveaux

  • Assurer l’approvisionnement en outils de collecte de données et de rapportage
  • Assurer la formation des prestataires
  • Assurer la tenue des réunions de validation des données
  • Assurer l’audit de la qualité des données


2. PROJET DE LUTTE CONTRE LA MALNUTRITION

Le CRAFOD a en outre bénéficié de l’appui de Pooled Fund et de l’ UNICEF afin d’assurer la prévention et la prise en charge de la malnutrition dans les Zones de santé (ZS) frontalières avec la République d’ Angola et les zones de santé de retour qui sont : la ZS de Kwimba, la ZS de Tshela, la ZS de Kinkonzi, la ZS de Kimpangu et la ZS de Kimvula dans la province du Bas Congo. L’essentiel de l’intervention a constitué à :
  • Réhabiliter et équiper les centres nutritionnels (Centres Nutritionnels Thérapeutiques (CNT) et Centres Nutritionnels de Supplémentation (CNS),
  • Renforcer les capacités des acteurs d’encadrements en raison des CNT et des CNS,
  • Doter la coordination du projet et partenaires d’exécution en équipement informatique et matériel roulant pour le suivi et l’encadrement technique,
  • Doter les centres nutritionnels en matériels culinaires et les approvisionner en vivres ; essentiellement composés de farine de maïs, soja, sel, sucre, riz, haricot, en kits essentiels (médicaments et laits thérapeutique) pour la prise en charge thérapeutique, l’approvisionnement des familles des malnutris en vivres et intrants (semences, géniteurs et outils aratoires) pour l’auto prise en charge ;
  • Dépister dans la communauté et référer les cas de la malnutrition vers les centres nutritionnels les plus proches,
  • Créer les comités locaux de Nutrition et suivre les activités des CNT et des CNS.

3. PRISE EN CHARGE DES MALADIES ENDEMIQUES ET EPIDEMIQUES

Pour assurer la prise en charge des maladies les plus endémiques et épidémiques dans la population de Kimpese et ses environs et pour promouvoir la santé maternelle et infantile au près de cette population précitée, grâce à l’appui de EED, un Centre Médical dénommé NKEBOLO A MAVIMPI « Préserver la santé » a été construit dans la cité de Kimpese depuis 2009.

4. RECHERCHES ACTIONS

Des recherches opérationnelles sont envisagés et sont dans le perspectif sur la promotion de la santé et sur la santé et développement du milieu. Celles – ci viseront le changement du comportement des individus et des communautés pour l’amélioration et la recouverte de la santé.
Elles consisteront à :
  • Définir les déterminants de la santé tels que les habitudes, conditions de vie, l’environnement social et d’autres qui constituent un goulot d’étranglement en vu d’une solution pour la promotion de la santé,
  • Déterminer et à analyser les problèmes de santé , la définition d’autres problèmes de santé spécifiques à la population de notre milieu environnent, la prioritisation de ces problèmes ainsi qu’ à la définition des stratégies pour la prise en charge préventive et curative, pour enfin envisager un développement du milieu

DISPOSITIFS ORGANISATIONNELS

L’organigramme fonctionnel du service santé communautaire du CRAFOD se présente de la manière suivante :

NOS PARTENAIRES

Pour la mise en œuvre de ses activités dans le domaine de la santé, le CRAFOD collabore avec les partenaires ci –après :

A. Nationaux

  • Le ministère de la santé publique nationale (représenté par l’ Inspection provinciale de la santé et les différents programmes : PNMLS (Programme National Multisectoriel de Lutte contre le SIDA), PNLS
    (Programme National de lutte contre le IST et le VIH/SIDA) , PNTS
    (Programme National de Transfusion Sanguine) ,PRONANUT
    (Programme National de Nutrition)
  • SANRU (soins de SAnté primaires en milieu Rural)
  • Le ministère provincial de la santé du Bas – Congo
  • Les différents bureaux centraux de zones ci –haut cités

B. Internationaux

  • Définir les déterminants de la santé tels que les habitudes, conditions de vie, l’environnement social et d’autres qui constituent un goulot d’étranglement en vu d’une solution pour la promotion de la santé,
  • Déterminer et à analyser les problèmes de santé , la définition d’autres problèmes de santé spécifiques à la population de notre milieu environnent, la prioritisation de ces problèmes ainsi qu’ à la définition des stratégies pour la prise en charge préventive et curative, pour enfin envisager un développement du milieu

  1. Internationaux du nord
    1. EED : Evangelischer Entwicklungsdienst - Service des Eglise Evangéliques en Allemagne pour le Développement

  2. Internationaux et agences de Nations Unis
    1. PNUD : Programme des Nations Unies pour le Développement avec ses différentes




Par : RÉDACTION CRAFOD
Le : 2017-05-16T21:54:00+02:00